Sport et anémie

L’anémie est un nom générique regroupant de nombreuses maladies associées à un manque de globules rouges.

 

La forme la plus courante est l’anémie ferriprive provenant d’une carence en fer.

Le fer est indispensable à la forme, la santé, la performance.

Son rôle ? Il capte l’oxygène lorsque le sang traverse les poumons et le conduit jusqu’aux muscles.

Entraînement dans la Bérarde 2017
Qui est concerné ?

 

Surtout les femmes, les enfants, les personnes âgées.

 

Et, en particulier les sportifs, considérés aujourd’hui comme une population à risque.

Pourquoi ? En raison du phénomène d’hémolyse (destruction des globules rouges) lié à la pratique sportive.

Les taux de fer mesurés chez les pratiquants de la course en endurance révèlent des carences pour :

  • 75 % des femmes,

  • 25 % des hommes.

Quels sont les symptômes ?

 

Principalement, état de fatigue, faiblesse générale, perte d’énergie, pâleur, essoufflement à l’effort, maux de tête, irritabilité…

Quelles sont les causes ?

Une alimentation pauvre en fer et en vitamines, une hémorragie ou des micro-saignements, des entraînements inadaptés, la prise de médicaments, des règles abondantes… mais pas seulement...

 

Le sport est un facteur aggravant, surtout la course à pied !

Quelles conséquences dans le sport ?

 

Le sportif peut alors rencontrer des difficultés, plus ou moins handicapantes, à s’entraîner et à récupérer, un manque ou même une absence de performance,    une fatigue plus rapide, une endurance réduite, une baisse de motivation…

Quelques solutions pour lutter contre la carence en fer ?

 

  • Un suivi médical régulier avec bilan sanguin.

  • Une supplémentation en fer (si prescription médicale).

  • Une alimentation quotidienne riche en fer, avec priorité au fer héminique (viandes, poissons) mieux absorbé que le fer non héminique (céréales, légumes, fruits).

  • Une consommation modérée des aliments nuisant à la bonne absorption du fer.

  • Des associations favorables entre fer et vitamines C et B.

  • Des produits nutritionnellement intéressants tels que le germe de blé, les oléagineux, les épices, les algues…

  • La prise en compte du phénomène d’hémolyse (destruction des globules rouges).

  • Une attention particulière au bon fonctionnement de vos intestins.

  • Des entraînements respectueux de la vie de vos globules rouges.

  • Une réelle stratégie de récupération.

  • ...

Découvrez comment mettre en pratique ces solutions, et bien d'autres encore,        à l'aide d'explications détaillées et illustrées en cliquant ici.

© Lucia TRIBOULEY - 2019 - Tous droits réservés.

SPORT - SANTÉ - COURSE À PIED - PERFORMANCE - BIEN ÊTRE - ALIMENTATION - ENTRAÎNEMENT - RÉCUPÉRATION - ÉTHIQUE